Pourquoi investir dans les obligations d'Etat ?

Pourquoi investir dans les obligations d'Etat ?

Dans le cadre d'un investissement, un investisseur a un large choix pour placer son argent. Parmi ses choix, les actions et les obligations sont connues comme les plus avantageuses. Moins célèbres que les actions, les obligations sont pourtant très bénéfiques et en plus, il est possible d'investir dans les obligations d'état .

Définition d'une obligation

Une obligation est un titre de créance émis par une entreprise pour financer son activité. La différence entre une action et une obligation est le fait que le rendement d'une action est pris en compte dans la répartition de résultat tandis que l'obligation est considérée comme une dette. Le remboursement d'une obligation est donc prioritaire par rapport à la rémunération d'une action.

L'émission d'obligations est très bénéfique pour une entreprise afin de financer ses activités, car elles sont les préférées des investisseurs. Ces derniers les considèrent, en effet, comme des placements à moindre risque. Parmi les entreprises qui émettent régulièrement des obligations, l'État en fait partie.

Les obligations d'État

Appelées aussi Bons d'État, les obligations d'État sont utilisées pour financer ses dépenses et combler le déficit public ; les acheteurs perçoivent annuellement des coupons qui ne sont rien d'autre que les intérêts de leurs placements.

Le prix d'une obligation est précisé dès l'émission ainsi que le taux d'intérêt et l'échéance. L'État Française possède plusieurs types d'obligations et elles varient selon ses besoins. Il y a l'OAT (Obligation assimilable du Trésor) qui est la plus connue et l'échéance peut aller jusqu'à 50 ans. Il y a aussi les bons du Trésor à court terme et les bons de Trésor à intérêt annuel.

Les avantages et les inconvénients d'investir dans les obligations d'État

D'abord, les obligations sont des valeurs mobilières qui représentent une partie des dettes à long terme de l'État. Comme toutes les entreprises, il se peut que l'Etat ne fasse pas beaucoup de profit. Pourtant, leurs remboursements sont toujours prioritaires. Donc, les revenus seront toujours réguliers, ce qui fait des obligations le type de placement idéal.

Ensuite, acheter des obligations dans une quelconque entreprise présente beaucoup plus de risques que les obligations d'État. Quand l'entreprise fait faillite, elle est dans l'obligation de liquider ses actifs non courants pour rembourser ses dettes. Pourtant, dans certains cas, ces actifs ne recouvriront pas les dettes en question et les fournisseurs perdent leurs argents.

Les obligations d'État présentent donc moins de risques que les obligations des entreprises, car voir un État tombé en faillite est pratiquement impossible. Pourtant, les bons d'État présentent quelques inconvénients.

Il se peut que l'État procède à des remboursements anticipés. En effet, l'État peut recevoir des subventions pour financer ses dépenses et recouvrir ses dettes y compris les obligations. Les investisseurs seront donc remboursés avec les intérêts acquis à ce jour. Ils ne verront pas donc les intérêts à venir.

Les obligations d'État peuvent présenter un taux négatif. Avant d'émettre ses obligations, l'État peut les mettre en enchère pour trouver l'investisseur qui proposera une offre intéressante. L'investisseur paie donc pour pouvoir placer son argent. C'est un cas qui arrive fréquemment, car l'investisseur estime que le risque de perte est moindre qu'ailleurs.

Pourtant, Cyrille Vernes, analyste financier et président de Lyford Intl Bank & Trust Ltd, conseille de toujours prendre des risques pour pouvoir faire le maximum de bénéfice.

Investir dans les obligations d'Etat est très bénéfique vu que ces obligations se penchent toujours sur le long terme. Cyrille Vernes affirme même que le long terme est la meilleure stratégie en matière d'investissement.